Espace Shopping Hydrion

Retour des beaux jours : comment remettre son jardin en état ?

Vous en avez certainement profité, dans les limites imposées par les règles du confinement, mais les beaux jours sont arrivés. Alors si vous faites partie des chanceux qui ont un bout de jardin, un petit coin de verdure à l’arrière de votre maison, on vous donne ici quelques activités à y faire afin de lui donner la plus belle allure mais aussi afin d’occuper vos moments de pause.

Le printemps est déjà là et marque le retour de la végétation. Nous vous invitons donc à « enfiler » votre main verte et retrousser vos manches pour remettre votre jardin dans un état impeccable.  Prendre l’air, écouter le chant des oiseaux tout en travaillant, le contact avec la terre : une véritable bouffée d’oxygène en cette période compliquée. Allez, on sort son râteau, ses gants et ses bottes et on part faire un tour au jardin.

Premier boulot : désherber votre jardin

À la sortie de l’hiver, soyons honnêtes : nos jardins ressemblent plus à une forêt en friche qu’à un petit coin de verdure entretenu. Alors comme on a du temps devant nous, plus d’excuse pour laisser pousser librement les mauvaises herbes. La première étape de remise en état consiste à désherber de manière mécanique (oubliez bien vite et pour toujours le désherbage chimique).

Partez à la chasse aux mauvaises herbes ; que ce soit dans le potager, dans vos parterres ou encore dans votre pelouse, enlevez tout ce qui n’est pas esthétique. Il faudra faire preuve de minutie lors de cette « corvée », car pour chaque indésirable, c’est à la racine qu’il faudra s’attaquer en la retirant entièrement du sol. Si celle-ci y reste, la mauvaise herbe repoussera. En cette période, elles sont encore assez jeunes et donc malgré tout faciles à enlever. Munissez-vous d’un couteau, par exemple, pour extraire l’entièreté de la racine du sol car certaines sont dites pivotantes comme celle du pissenlit. À propos du pissenlit, si vous en avez un bon nombre, pourquoi ne pas garder les feuilles, les laver et vous régaler d’une bonne salade lors de votre prochain repas. Qui a dit que le désherbage n’avait que des côtés négatifs ?

Et si on pensait aux semis ?

Le mois d’avril, bien printanier cette année, est le mois des semis. Alors même s’il est encore un peu tôt pour semer en pleine terre à l’extérieur (il faut généralement attendre les Saints de Glaces), c’est le moment de préparer les semis d’intérieur. Vous pourrez ensuite les repiquer dans votre jardin. Il ne vous faudra pas beaucoup de matériel afin de les réaliser.

Vérifiez d’abord que vous avez du terreau spécial semis. Un terreau universel allongé avec un peu de sable fera également l’affaire. Munissez-vous ensuite de contenants. D’ailleurs, on vous conseille de garder précieusement les pots fournis lors de l’achat de plantes en jardinerie, ainsi vous pourrez les utiliser à l’occasion. Il vous faudra également des graines, bien entendu. Faites attention, ne gardez pas trop longtemps les paquets car ils sont marqués d’une date de péremption. Remplissez vos pots de terreau, tassez légèrement et enfoncez-y vos graines diverses et variées. Recouvrez encore d’une petite couche de terreau, tassez encore légèrement et terminez en arrosant généreusement. Pensez à étiqueter vos différents semis afin d’avoir plus facile dans le futur.

Il vous suffit maintenant de placer vos pots dans un endroit exposé à la lumière comme une tablette de fenêtre. Soyez tout de même attentif à ce que le soleil ne vienne pas brûler les jeunes pousses. Dès que celles-ci sortent de terre, n’oubliez pas de les arroser régulièrement. Et si vous n’avez pas de graines, qu’il vous manque du matériel ?

Le magasin Hema, présent à l’Espace Shopping Hydrion, propose dans sa boutique en ligne tout un assortiment d’outils de jardin. Bien utile en cette période de beaux jours. Rendez-vous ici pour faire votre shopping.

Tâche suivante : nettoyage du mobilier de jardin

Avec le confinement mais surtout avec le soleil bien présent en ce début de printemps, l’envie est grande de passer du temps sur sa terrasse bien installé dans ses fauteuils de jardin. Mais avant cela, il vous faudra les nettoyer, qu’ils aient hiverné à l’abri ou à l’extérieur. Souvent, un chiffon imbibé d’un peu d’eau et de savon fera l’affaire afin de procéder au nettoyage de ceux-ci. Renseignez-vous sur la composition de votre mobilier pour un nettoyage plus intensif ; du teck ne se nettoie pas comme du plastique.

N’oubliez pas non plus de laver les matelas et coussins souvent fournis avec le mobilier. Tous ne sont pas déhoussables et lavables en machine. Dans ce cas de l’eau tiède, une bonne brosse et de l’huile de coude suffiront. Il ne vous restera plus qu’à réinstaller votre salon de jardin tout propre et à y passer du bon temps sous les rayons d’un soleil généreux.

Il est grand temps d’effectuer la taille des arbustes

Mars est souvent le mois propice à la taille de certains de vos arbustes. Mais il n’est pas trop tard en ce mois d’avril. On se pose souvent la question de savoir à quelle période les tailler. On vous donne deux grands principes : s’ils sont à floraison estivale, les arbustes doivent être taillés à la sortie de l’hiver. Cela favorise la pousse de jeune bois qui portera les fleurs en été. S’ils sont à floraison printanière, pensez à les tailler après leur floraison à la fin du printemps. Si vous le faites avant, aucune fleur ne pourra voir le jour sur ceux-ci.

Avant de commencer la taille, il vous faut vérifier votre matériel. Assurez-vous, par exemple, que votre sécateur est bien aiguisé. Cela est important afin de pratiquer une coupe nette sur les branches. Préparez un grand sac ou votre broyeur afin d’y mettre les déchets verts. Et puis lancez-vous ! On vous conseille de prendre du recul lors de votre taille afin de bien visualiser votre travail. Essayez de couper toujours la branche avant un bourgeon. Tout ce travail est utile afin d’avoir la plus belle floraison possible pour vos arbustes.

Avec ces précieux conseils, vous avez maintenant que quoi vous occuper au jardin. Le tout est de prendre du plaisir dans ce qu’on fait. Il existe mille et une façons de le faire mais la plus belle c’est celle où vous prendrez du plaisir !